Quel est l'impact des titres-restaurant sur notre alimentation

Image article Quel est l'impact des titres-restaurant sur notre alimentation

Dès le 1er janvier 2024, les employés constateront une baisse du montant maximal dépensable via les titres-restaurant de 25 € à 19 € par jour. De plus, l'achat de produits non consommables ne sera plus autorisé avec ces derniers. Quelles seront les conséquences sur nos habitudes alimentaires et notre pouvoir d'achat ?

Retour sur les changements précédents concernant les titres-restaurant

Lors de la première vague de la pandémie en 2020, les restaurants ont fermé leurs portes pendant plusieurs mois et nombreux étaient ceux qui redécouvraient le plaisir de cuisiner à la maison. Le gouvernement avait alors pris la décision d'augmenter la limite des titres-restaurant à 25 € pour encourager les sorties gastronomiques une fois les confinements levés.

A partir du 18 août 2022, les Français pouvaient utiliser leurs titres pour acheter n'importe quel produit alimentaire, consommable ou non, dans la limite de 25 € par jour. Cela leur permettait de se surprendre avec des ingrédients de qualité sans trop impacter leur budget personnel.

Une inflation galopante impactant la consommation alimentaire

En 2023, les prix dans les restaurants avaient augmenté en moyenne de 6% sur douze mois, entraînant une diminution de la fréquentation des établissements de 11% sur la même période. Par conséquent, les titres-restaurant étaient devenus une bouée de sauvetage pour beaucoup afin de compenser la hausse des coûts et ne pas perdre en qualité de vie.

Les employés étaient alors nombreux à choisir d'utiliser leurs titres-restaurant pour acheter des produits alimentaires non consommables dans le but de réaliser leurs repas chez eux. Ces derniers pouvaient ainsi limiter leurs dépenses personnelles pour l'alimentation.

La baisse des limites des titres-restaurant : retour aux basiques ?

Avec cette réduction du plafond journalier et l'interdiction d'acheter des produits non consommables avec les titres-restaurant, le choix des repas devra peut-être se recentrer sur des options moins coûteuses et plus rapides.

  • Adieu les lasagnes maison et les risottos aux cèpes : place aux sandwichs jambon-beurre et aux pâtes simples
  • Au supermarché, exit les légumes frais pour préparer des soupes savoureuses ; il faudra se contenter de nouilles instantanées ou de sushis industriels
  • Il est probable que nous assistions à un regain de popularité des formules "plat du jour" et autres menus économiques dans les restaurants

Comment s'adapter face à ces changements ?

Même si ces nouvelles règles peuvent sembler contraignantes au premier abord, elles sont également une occasion de redécouvrir les plaisirs simples de notre alimentation et de se réinventer dans la cuisine :

  • Opter pour des ingrédients locaux et moins onéreux, tout en conservant une bonne qualité gustative
  • Privilégier les plats faits maison aux options industrielles qui risquent de se multiplier avec ces restrictions
  • S'organiser pour profiter pleinement des titres-restaurant et les étaler sur le mois, afin de ne pas trop impacter son budget personnel

Il est important de rappeler que les titres-restaurant ne sont pas des cadeaux offerts par l'entreprise mais bel et bien un moyen de faciliter l'accès à l'alimentation pour les employés, d'autant plus dans un contexte économique difficile. En s'adaptant intelligemment à ces changements, il sera toujours possible de profiter de bons repas sans se ruiner.

Partager sur

Twitter Facebook Linkedin

Derniers articles

  • 20 mai 2024
Calculer salaire brut en net

Pour calculer un salaire brut en salaire net, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs éléments tels que les cotisations sociales, la CSG, la CRDS et l'impôt sur le revenu. La méthode de calcul consiste à déduire les prélèvements correspondants du salaire brut afin d'obtenir une estimation du salaire net.

Lire plus Lire plus article télétravail
  • 18 mai 2024
Top 10 coworking à Paris

Dans la vibrante capitale française, le concept de coworking prend une dimension particulière, offrant des solutions de bureaux flexibles et créatives adaptées aux professionnels modernes. Que vous soyez un entrepreneur indépendant, une petite startup ou simplement en quête d’un bureau partagé confortable et stimulant, Paris regorge d’espaces conçus pour booster votre productivité tout en privilégiant votre bien-être. Explorez notre sélection du top 10 des espaces de coworking de la ville lumière.

Lire plus Lire plus article télétravail
  • 15 mai 2024
Pourquoi et comment obtenir une convention de stage sans école ?

Une convention de stage doit être rédigée lorsqu’un stage a lieu dans une entreprise ou dans toute autre structure d’accueil. C’est le document qui protège à la fois le stagiaire, l’entreprise et l’école (le cas échéant). Mais doit-on forcément être sur les bancs de la fac pour obtenir et signer une convention de stage ? Eh bien… non. Voici comment signer une convention de stage sans école !

Lire plus Lire plus article télétravail