Tout savoir sur le licenciement pour faute grave

Image article Tout savoir sur le licenciement pour faute grave

Quand un salarié arrive en retard, il est excusé. Quand il prend un peu trop de pauses, il est rappelé à l’ordre. Mais certaines fautes commises au sein des entreprises donnent immédiatement lieu à un licenciement et à une rupture du contrat de travail. Il s’agit des fautes graves. Pour connaître les motifs de licenciement pour faute grave et la procédure à suivre, poursuivez votre lecture !

Une faute grave, c’est quoi ?

Pour être considérée comme “grave”, une faute doit :

  • correspondre à un agissement contraire aux obligations du salarié à l’égard de l’employeur ;
  • rendre impossible le maintien du salarié dans l’enceinte de l’entreprise.

Même si le salarié concerné commet cette faute pour la première fois, elle peut être considérée comme grave. Par exemple, si un salarié arrive en état d’ivresse sur son lieu de travail, cela peut être qualifié de faute grave dès la première fois.

Les motifs de licenciement pour faute grave

La loi n’est pas très bavarde lorsqu’il s’agit de définir la gravité d’une faute commise en entreprise.

Mais voici des exemples de motifs admis par la jurisprudence :

  • état d’ivresse sur le lieu de travail ;
  • insubordination (refus de réaliser des tâches mentionnées dans le contrat de travail) ;
  • indiscipline ;
  • absences répétées et injustifiées ;
  • harcèlement, violences ou injures ;
  • vol au sein de l’entreprise.

Quelle procédure de licenciement appliquer en cas de faute grave ?

En cas de faute grave, l’employeur doit appliquer la procédure de licenciement pour motif personnel. Voici les étapes à suivre dans ce cas de figure :

1. Convocation du salarié à un entretien préalable

L'employeur doit convoquer l'employé à un entretien préalable au licenciement. L'objectif de cet entretien est de permettre à l'employé de présenter sa version des faits et de se défendre. S’ils existent, les représentants du personnel de l’entreprise peuvent être présents à cet entretien. Dans ce cas, leur présence doit être mentionnée dans la lettre de convocation.

💡Le temps de la procédure, l’employeur peut décider d'une mise à pied conservatoire.

2. Entretien préalable entre l’employeur et l’employé

L’employeur ou un membre de la société doit recevoir l’employé pour lui exposer les motifs de son licenciement et pour écouter sa version. Le salarié n’est pas obligé d’assister à cet entretien et son absence ne peut lui être reprochée. Si le salarié ne se présente pas, l’employeur est en droit de poursuivre le processus de licenciement.

3. Rédaction de la lettre de licenciement

Si l'employeur décide de licencier l'employé, il doit lui notifier cette décision par écrit. Cette notification doit contenir les motifs du licenciement et la date à laquelle il prendra effet. Elle doit obligatoirement être signée par l’employeur ou son représentant et être envoyée à l’adresse du salarié concerné. Cet envoi doit avoir lieu au minimum 2 jours ouvrables après la date de l'entretien préalable.

4. Fin du contrat de travail

Lorsqu’une faute grave ou lourde est commise, le contrat de travail prend fin dès la notification du licenciement. Aucune période de préavis ne doit être respectée.

Le salarié peut-il contester son licenciement pour faute grave ?

Tout à fait. S’il est en désaccord avec son employeur sur la nature de la faute, le salarié peut saisir le conseil le conseil des prud'hommes. Ce sera alors au juge de déterminer si la faute commise est grave et si le licenciement est justifié. Dans le cas contraire, le juge est en droit d’annuler le licenciement ou de condamner l'employeur à des sanctions.

⚖️ Vous êtes employeur ? Si vous n’avez pas l’habitude de traiter ce genre de cas de figure, nous vous conseillons de faire appel à un avocat ou à un expert en droit du travail pour vous assurer que la procédure de licenciement est menée conformément à la législation en vigueur.

Le salarié perçoit-il des indemnités en cas de licenciement pour faute grave ?

Non ! Le salarié à l'origine de la faute grave ne perçoit ni indemnité de licenciement ni indemnité de préavis. Il peut en revanche percevoir une indemnité compensatrice de congés payés et une allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE).

Licenciement pour faute grave : ce qu’il faut retenir !

Pour récapituler, une faute grave n’est pas un fait anodin. Celle-ci doit déboucher sur le renvoi immédiat d’un salarié. Il peut par exemple s’agir d’un épisode de harcèlement, d’un vol ou d’un état d’ivresse au travail.

Pour licencier le salarié, l’employeur doit suivre 7 étapes :

  1. convoquer le salarié à un entretien préalable ;
  2. s’entretenir avec le salarié le jour J ;
  3. rédiger la lettre de licenciement et l’envoyer à l’adresse du salarié.

Le salarié peut contester son licenciement. S’il ne le fait pas, le contrat de travail prend fin dès la notification du licenciement.

Et maintenant, découvrez France Travail : le nouvel organisme remplaçant Pôle Emploi.

Partager sur

Twitter Facebook Linkedin

Derniers articles

  • 23 juin 2024
Calculer salaire brut en net

Pour calculer un salaire brut en salaire net, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs éléments tels que les cotisations sociales, la CSG, la CRDS et l'impôt sur le revenu. La méthode de calcul consiste à déduire les prélèvements correspondants du salaire brut afin d'obtenir une estimation du salaire net.

Lire plus Lire plus article télétravail
  • 21 juin 2024
Top 10 coworking à Biarritz

Biarritz, située sur la magnifique côte Basque, est une ville dynamique et accueillante pour les professionnels indépendants, les télétravailleurs et les entrepreneurs. En constante évolution, la ville offre aujourd'hui une multitude d'espaces de coworking qui répondent aux besoins variés des travailleurs modernes. Voici un tour d'horizon des dix meilleurs espaces de coworking à Biarritz, chacun avec ses caractéristiques uniques.

Lire plus Lire plus article télétravail
  • 20 juin 2024
Webmaster : formation, salaire et journée type

Le métier de webmaster est une profession en pleine expansion grâce à l'essor constant d'Internet. Il n'est plus limité à la création ou à la maintenance de sites web; le rôle est devenu multifacette. De la gestion du contenu à l'administration détaillée des plateformes numériques, les webmasters sont incontournables dans le paysage digital actuel.

Lire plus Lire plus article télétravail